LE MINISTRE DU PETROLE, DE L'ENERGIE ET DES MINES VISITE LA SNIM

Une large convergence de vues sur la nécessité d’un changement de paradigme majeur: «Les techniques et technologies d’exploitation minière ont évolué, le marché du minerai de fer s’est bouleversé avec une féroce concurrence, la gestion des RH s’est modernisée, les techniques et technologies de formation se sont développées, l’environnement des affaires s’est transformé, le contexte national dans lequel la SNIM a été créée n’est plus le même, tous les référentiels de planification et de gestion ont connu des innovations ; alors la SNIM est obligée de s’adapter à ces évolutions en changeant impérativement de paradigme», a martelé le ministre du Pétrole, de l'Energie et des Mines, M. Abdessalam Ould Mohamed Saleh au cours de ses différentes rencontres avec l’encadrement de la SNIM à Nouadhibou et Zouerate.

Le ministre du Pétrole, de l'Energie et des Mines, qui a effectué une visite d'information à la SNIM du 16 au 18 octobre 2020, a invité la direction générale de la SNIM, son encadrement et l’ensemble de son personnel à lancer les réformes nécessaires, qui seront fortement soutenues par le Gouvernement, en vue de faire retrouver la SNIM son statut d’antan « comme porte-drapeau de la Mauritanie à travers le monde, comme pépinière nationale de compétences et une référence dans le transfert de technologies ».

Dans ce cadre, le ministre s’est félicité de l’adoption par la SNIM d’un plan stratégique d’entreprise visant à booster sa production dans les court, moyen et long termes, rappelant la priorité que les autorités publiques mauritaniennes accordent à la compagnie et à son redressement urgent. Il a également salué l’amélioration notable du climat social au sein de l’entreprise et de ses relations avec ses différents partenaires, enregistrée depuis quelques mois grâce à l’initiative du l’Administrateur Directeur Général M. El Moctar Ould Djay.

Dans l’effort de dressement de la SNIM, le ministre a appelé chaque partie (Gouvernement, Conseil d’Administration, Direction Générale, Personnel) à jouer convenablement sa partition, précisant que le rôle du Gouvernement sera essentiellement la recherche de synergies nécessaires à la transformation de l’entreprise et non plus l’intervention dans sa gestion.

La SNIM, qui produit actuellement 12 millions de tonnes par an, entend doubler à l’horizon 2025 sa production grâce à la mise œuvre du plan stratégique d’entreprise via notamment :

  • la montée de la production de l’usine Guelb2 à 4MT
  • le développement du projet de F’derick pour la production de 3 MT d’hématites
  • le développement du projet de Tizerghaf pour la production de 6 Mt de concentrés.

Au terme de sa visite, le ministre du Pétrole, de l'Energie et des Mines s’est dit rassuré par la large convergence de vues entre le Gouvernement, la Direction générale de la SNIM et son encadrement sur la nécessité d’un changement de paradigme majeur en vue de lendemains meilleurs pour l’entreprise, le pays, les employés et leurs familles sans oublier les populations riveraines.

A Nouadhibou, M. Abdessalam Ould Mohamed Saleh avait visité les ateliers de maintenance du matériel du chemin de fer, les manutentions portuaires et le port minéralier ainsi que l'usine de fabrication de traverses en béton. A Zouerate, il a visité la mine et la manutention de TO14 (Kedia), la mine et les usines du Guelb El Rhein, la centrale électrique et le centre de formation technique de Zouerate.

Mis à jour (Mardi, 20 Octobre 2020 10:41)